logo Eglise de Mangembo         
 
 
L’ACADEMIE DU SURNATUREL (Rév. Espérance MBAKADI)  
SARA ELLE-MEME (Révérend Espérance MBAKADI, Mercredi 10 Octobre 2018)
 
ACADEMIE DU SURNATUREL 3 (Rév Espérance MBAKADI)
 
ACADEMIE DU SURNATUREL 2 (Révérend Espérance MBAKADI)
 
L’ACADEMIE DU SURNATUREL (Rév. Espérance MBAKADI)
 
LA SANCTIFICATION (Révérend Espérance MBAKADI)
 
LA PAQUES (Révérend Espérance MBAKADI)
 
CLASSE DE TRANSFIGURATION (Révérend Espérance MBAKADI, mardi 6 et vendredi 9 février 2018)
 
LE SACRIFICE (Révérend Espérance MBAKADI)
 
LA BENEDICTION DE L’ALLIANCE (Révérend Isidore NSUMBU)
 
LA BENEDICTION DE L’ALLIANCE (Révérend Dominique NGOY)
 
Genèse 1 : 26-28

LA COMPREHENSION

La compréhension des choses est un atout majeur pour fonctionner dans le royaume de Dieu. Nous avons tendance à minimiser cet aspect des choses qu’est la compréhension.

Plus loin encore, il nous arrive d’opposer la compréhension à la foi. Lorsque les gens posent des questions pour comprendre, nous nous arrêtons à dire « croyons seulement », même si nous ne comprenons pas. Alors qu’Esaïe 11 dit du Saint-Esprit de Dieu qu’il est un esprit de sagesse et d’intelligence. La compréhension relève de ces deux choses : sagesse et intelligence.

La bible parle aussi de l’entendement spirituel ; ce concept veut tout simplement dire la compréhension des choses. Lorsque vous savez ce que vous faites et pourquoi vous le faites, vous avez de l’avantage sur les autres.

La compréhension est quelque chose de fondamental, et la foi c’est même la compréhension des choses selon Dieu et agir conformément à celle-ci.

C’est pourquoi on dit que l’intelligence se résume dans l’art de poser des questions et non de répondre. Voilà pourquoi Jésus posait des questions à ses disciples ; une fois il leur demande « qu’est-ce que les gens disent de moi ? » Après leur réponse, il leur pose encore une question: « Et vous que dites-vous que je suis ? » Jésus voulait tout simplement savoir s’ils comprenaient ce qui se passait.

La compréhension donne de l’accélération à nos actions. Nous ne pouvons pas continuer à vivre les mêmes choses, à voir les choses ne pas marcher sans pour autant chercher à comprendre pourquoi ça ne marche pas. Au risque d’arriver à l’abandon. Lorsqu’on comprend, plus rien ne nous arrête.

Il y a des avantages que procure la compréhension :

1. La compréhension produit en nous la persévérance qui aboutit à la persistance

Mieux on a la compréhension d’une chose, mieux on la fait avec persévérance. Et le mot persistance veut dire persévérer tout en résistant. (Luc 18 :1-8)

Ce texte nous démontre comment la persévérance aboutit à la persistance. Jésus adresse une parabole à la foule pour leur montrer qu’il faut toujours prier. Il leur raconte l’histoire d’une veuve qui se présentait tous les jours devant le juge afin qu’il lui fasse justice. Et le fait de se présenter tous les jours devant le juge qui n’avait d’égard pour personne, finit par pousser le juge à faire justice à cette femme. Il y’a des choses dans cette parabole qui sont des clefs : premièrement cette femme a compris qu’elle avait raison, elle a examiné son cas et compris qu’elle avait raison et que justice devait lui être rendue.

Deuxièmement elle a compris que seul le juge était habilité à lui rendre justice, pas une autre personne.

Et troisièmement elle avait compris qu’elle n’avait pas d’autre choix pour obtenir gain de cause. La solution ne devait venir que de là.

Sa persévérance procède de sa compréhension, c’est parce qu’elle a compris qu’elle a persévéré dans sa démarche en se présentant tous les jours devant le juge. Et plus encore nous voyons dans ce verset que toute les fois que cette femme se présentait devant le juge, elle répétait les mêmes paroles, ce n’est pas de l’incrédulité mais plutôt de la foi. La foi, c’est savoir que ce que je veux est conforme à la volonté de Dieu et persévérer dans la prière. Je ne change pas ma prière, même si mon voisin me critique, je reviendrai encore et encore avec les mêmes paroles. Jésus dit : si tu agis ainsi, le père, Dieu te fera justice promptement.

La prière n’est pas une alternative (je prie mais si ça ne marche pas, je ferai telle ou telle autre chose). Elle est puissante, efficace, lorsqu’il n’y a pas d’autre option. Lorsqu’on a la compréhension, on devient ferme dans la prière, je sais qu’il n’y a que Dieu qui peut m’exaucer. Si Dieu n’exauce pas, c’en est fini de moi.

2. La compréhension produit la foi

La foi est la mesure de la compréhension, elle est l’indicatrice du niveau de ta compréhension. Plus tu comprends, plus tu crois. La compréhension produit en nous la foi. Actes 8 : 30-34, c’est l’histoire de l’eunuque éthiopien qui lisait un passage du prophète Essaie. Philippe lui pose la question : « comprends – tu ce que tu lis ? » Les choses de Dieu sont faites pour être comprises. Si nous ne comprenons pas, nous ne pourrons pas nous imprégner de ces choses. L’eunuque lui répond : « comment pourrai – je si quelqu’un ne m’explique ». Raison pour laquelle Dieu a donné les apôtres, les pasteurs, les évangélistes, les prophètes et docteurs, pour que nous ayons la lumière, la compréhension de ce que nous lisons ou voyons de Dieu. La compréhension, c’est la lumière qui brille au-dedans de nous.

Alors Philippe se mit à lui annoncer la bonne nouvelle de Jésus par ce passage qu’il lisait du prophète, et au fur et à mesure qu’il lui parlait, il se mit à comprendre et il crut en Jésus comme Seigneur et Sauveur, et accepta de se faire baptiser. Aussi longtemps qu’il allait continuer à lire sans comprendre, il n’allait jamais croire en Jésus et se faire baptiser.

Il nous arrive de rebrousser chemin, tout simplement parce que nous ne comprenons pas ce sur quoi nous croyons. La foi c’est la compréhension, si tu as la compréhension de ce sur quoi tu crois, tu seras bien plus persévérant. Les épreuves révèlent ce que nous avons compris le long du chemin, elles sont faites pour vérifier si nous avons compris.

3. La compréhension est la clef de l’excellence

On n’excelle que dans le domaine où l’on a la compréhension. L’excellence ne relève pas de la volonté, mais plutôt de la compréhension. Les choses solides de la vie ne se bâtissent pas dans la légèreté. Il faut la compréhension pour faire les choses avec excellence, comme il le faut. Les gens qui construisent les maisons savent que la maison ce n’est pas d’abord l’esthétique, la grandeur, mais d’abord la solidité, la capacité à résister contre le vent, les intempéries. C’est par la compréhension qu’ils savent tout cela.

 
© 2009. EIS | Accès au webmail Powerd by torrent