logo Eglise de Mangembo         
 
 
LA CLASSE DE LA TRANSFIGURATION (Enseignant : Révérend Espérance MBAKADI)
CLASSE 004
 
MARCHER DANS LA PROPHETIE : LE JEUNE HOMME RICHE (Révérend Espérance MBAKADI)
 
MARCHER DANS LA PROPHETIE (Révérend Espérance MBAKADI)
 
LA CLASSE DE LA TRANSFIGURATION (Enseignant : Révérend Espérance MBAKADI)
CLASSE 004
 
LA CLASSE DE LA TRANSFIGURATION (Enseignant : Révérend Espérance MBAKADI) CLASSE 003
 
LA CLASSE DE LA TRANSFIGURATION (Enseignant : Révérend Espérance MBAKADI) CLASSE 002
 
LA CLASSE DE LA TRANSFIGURATION (Enseignant : Révérend Espérance MBAKADI)
 
Marcher dans la prophétie (Bishop Bernard NWAKA)
 
LE COMBAT PROPHETIQUE (Bishop Bernard NWAKA)
 
LE TEMPS KAIROS (Bishop Bernard NWAKA)
 
LE CONTENTEMENT (Révérend Espérance MBAKADI)
 
Persévérer dans l’amour
(Matthieu 24 : 12-13 et 2 Timothée 3 : 1-5)
Le Seigneur Jésus, presque à la fin de son ministère terrestre, se retrouve avec ses disciples à la sortie du temple de Jérusalem, le temple qui avait été construit par Hérode. Ses disciples lui font remarquer la beauté extérieur du temple, mais il leur dit : « Je vous le dit en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée ». Ils lui posèrent cette question : « Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? » C’est alors qu’il commence à leur parler des signes annonciateurs de la fin du monde. Il leur parla de plusieurs choses en autres : des guerres et des bruits de guerres, des famines, des tremblements de terre, des tourments qu’ils subiront, avènement de faux prophètes… Et il finit par conclure : « Et, parce que l’iniquité se sera accrue, l’amour du plus grand nombre se refroidira. Mais celui qui persévéra jusqu’à la fin sera sauvé » (Matthieu 24 : 12-13).

« Seul l’amour impose des frontières au diable »

Il y a la différence entre l’iniquité et le péché. Il y a en effet iniquité lorsque le péché s’érige en règle de vie. « Lorsque l’iniquité se serait accrue… », non pas d’elle-même mais parce qu’il y a une main cachée derrière, la main du diable qui la fait grandir dans le but de diminuer l’amour, de le faire disparaître. Il veut détruire l’amour et le seul moyen qu’il utilise, c’est l’iniquité. Le diable hait l’amour, il ne veut pas qu’il y ait de l’amour dans une famille, une communauté, une nation et parmi les peuples, parce qu’il sait que là où il y a l’amour, sa main est limitée. Seul l’amour impose des frontières au diable.

Lorsque l’iniquité se serait accrue, l’amour de plusieurs, l’amour vis-à-vis de Dieu et vis-à-vis du prochain, diminuera, non parce qu’ils l’ont voulu, non parce qu’ils se sont décidés de devenir méchants mais parce qu’il y a des contraintes qui pèsent sur eux et les poussent à se dire : « Si je dois continuer à aimer Dieu et mon semblable dans un environnement hostile à Dieu ou à tout celui qui se réclame de Dieu, je serai perdant, je ne tiendrai pas le coup ».

Le Maître ajoute que celui qui persévérera jusqu’à la fin, sera sauvé. Mais persévérer en quoi ? Il s’agit de persévérer dans l’amour. La vie chrétienne peut être tout sauf facile. Elle attire l’hostilité du monde en ces temps de la fin. Mais n’oublions pas qu’elle repose sur trois piliers : l’amour, la foi et l’espérance. Et le plus grand de ces trois piliers, c’est l’amour. Celui qui persévéra dans l’amour pour Dieu et pour son prochain en dépit du fait que l’iniquité grandit, sera sauvé.

Dans 2 Timothée 3 : 1-5, l’apôtre Paul nous explique comment l’iniquité va s’accroître. Il dit en effet que dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles provoqués par le diable pour diminuer l’amour, le faire disparaître. Il y aura des crises de toutes sortes (financière, économique, sociétale, etc.), la vie deviendra compliquée, et l’alternative pour continuer à vivre sera d’embrasser les voies du monde : marcher dans le péché et la compromission. Or, l’amour du Père n’est point en celui qui aime le monde.


« Quand nous verrons le mal s’accroître autour de nous, quand nous serons trahis, escroqués, traînés dans la boue par quelqu’un que nous avons aidé, souvenons-nous que c’est notre amour qui est visé, attaqué par le diable, et persévérons dans l’amour car l’amour c’est le capital le plus important dont nous disposons »

Ces temps seront caractérisés par le fait que les gens seront égoïstes privilégiant leurs intérêts à l’intérêt communautaire. Et dans un environnement où l’égoïsme bat son plein, quand tout le monde se bat pour ses propres intérêt, le juste est contrit dans son cœur et il est exposé à la tentation de céder comme tous les autres. L’amour diminuera du fait que l’égoïsme deviendra un style de vie. Les gens deviendront amis de l’argent c’est-à-dire cupides. Et la cupidité ou l’amour de l’argent va combattre l’amour de Dieu et l’amour du prochain. Ils deviendront ingrats. Il n’y a rien qui tue l’amour que l’ingratitude. Quand les gens deviennent ingrats autour de soi ou vis-à-vis de soi, la tentation c’est de se retenir de ne plus aimer, de ne plus aider, donner. Mais souvenons-nous qu’au-delà de l’ingratitude, c’est notre amour qui est visé par le diable et ne lui cédons pas. Que le mal ne diminue pas notre amour car nous ne le faisons pas pour les hommes mais pour Dieu. La bible dit : « Tout ce que vous faites, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour les hommes » (Colossiens 3 : 23). Les gens deviendront fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, traîtres, etc.

Quand nous verrons le mal s’accroître autour de nous, quand nous serons trahis, escroqués, traînés dans la boue par quelqu’un que nous avons aidé, souvenons-nous que c’est notre amour qui est visé, attaqué par le diable, et persévérons dans l’amour car l’amour c’est le capital le plus important dont nous disposons, c’est ce qui nous élève au-dessus de nos semblables et qui nous place dans la plate-forme de Dieu, c’est ce qui nous permet d’être invincibles comme Dieu lui-même.
 
© 2009. EIS | Accès au webmail Powerd by torrent