logo Eglise de Mangembo         
 
 
LE TEMPS KAIROS (Bishop Bernard NWAKA)  
LA BENEDICTION DE L’ALLIANCE (Révérend Isidore NSUMBU)
 
LA BENEDICTION DE L’ALLIANCE (Révérend Dominique NGOY)
 
LA BENEDICTION DE L’ALLIANCE (Révérend Espérance MBAKADI)
 
MARCHER DANS LA PROPHETIE : LE JEUNE HOMME RICHE (Révérend Espérance MBAKADI)
 
MARCHER DANS LA PROPHETIE (Révérend Espérance MBAKADI)
 
LA CLASSE DE LA TRANSFIGURATION (Enseignant : Révérend Espérance MBAKADI)
CLASSE 004
 
LA CLASSE DE LA TRANSFIGURATION (Enseignant : Révérend Espérance MBAKADI) CLASSE 003
 
LA CLASSE DE LA TRANSFIGURATION (Enseignant : Révérend Espérance MBAKADI) CLASSE 002
 
LA CLASSE DE LA TRANSFIGURATION (Enseignant : Révérend Espérance MBAKADI)
 
Marcher dans la prophétie (Bishop Bernard NWAKA)
 
Le Bishop Bernard NWAKA, a lors de la première journée de « La montagne de la transfiguration », ce lundi 03 juillet 2017, entretenu le peuple de Dieu autour de « Kaïros » ou le temps de Dieu en s’inspirant de Marc 14 : 3-6.

Kaïros c’est le temps de Dieu. Il y a un temps que Dieu a fixé pour toute chose (Habaccuc 2 : 3). Quand ce temps arrive pour une personne, il y a un « shift », un changement dans sa vie. Et quand ce temps arrive pour toi, personne ni aucune puissance ne peut s’opposer à toi, les portes s’ouvrent, même les plus têtues.

Jésus était à table avec ses disciples à Béthanie, dans la maison de Simon le lépreux, lorsqu’entra une femme avec un vase d’albâtre qui renfermait un parfum de nard pur de grand prix et qu’elle brisa sur sa tête à la grande indignation de ceux qui étaient avec lui. Ils s’étaient indignés parce qu’ils n’avaient compris le sens de son geste, ils ne savaient pas d’où elle venait ni son appel. Pour elle par contre c’était son temps kaïros, le temps où elle devait faire ce à quoi Dieu l’avait appelée.

En effet, cette femme avait posé un geste prophétique. Car à ceux qui se sont indignés à la suite de son geste, Jésus dit : « Laissez-la, (….). Elle a fait une bonne action à mon égard (…) Elle a d’avance embaumé mon corps pour la sépulture. » Cette femme avait brisé les règles protocolaires pour faire ce qu’elle devait faire en ce temps-là. Elle avait compris que c’était son temps kaïros.

Il y a une différence entre le kaïros ou le temps de Dieu, le temps favorable et le temps chronos c’est-à-dire le temps naturel, notre calendrier. N’attend pas des hommes qu’ils te comprennent et t’applaudissent, mais saisis ta saison, ton temps. Ne t’attend pas à ce qu’ils te célèbrent, ils vont par contre te haïr parce qu’ils ne te comprennent pas. Mais Jésus te comprend. N’aie donc pas peur, saisis ta saison et avance. Ceux qui marchent selon le temps chronos ou le calendrier des hommes arrivent en retard. Voyez ces femmes qui se rendirent de grand matin au sépulcre de Jésus portant les aromates (Luc 24 : 1-5), elles sont venues très tôt matin mais en retard parce qu’il n’y était plus.

Cette femme avait une mission divine à accomplir : préparer (oindre) le corps de Jésus pour l’enterrement. Tout homme (ou femme) est né pour exécuter une seule chose qui va définir ses objectifs cette terre des hommes. La chose que les autres ne peuvent pas faire. Pour Jésus c’était sa mort et sa résurrection ». Quelle est cette chose pour laquelle tu es né sur cette terre des hommes ?

C’est ton temps. Saisis ta saison et avance car l’opportunité ne revient pas deux fois.

 
© 2009. EIS | Accès au webmail Powerd by torrent